Reading
Paiement crypto : Fipto lève 15 millions d’euros

Paiement crypto : Fipto lève 15 millions d’euros

Paiement crypto : Fipto lève 15 millions d’eurosPaiement crypto : Fipto lève 15 millions d’euros

Lancée début 2022, la start-up française a développé une solution de paiement et de gestion des monnaies numériques pour les entreprises.

Si certaines start-up de l’industrie crypto souffrent de la crise, d’autres comme Fipto réussissent à surnager. Selon nos informations, la start-up 🇫🇷, qui propose une solution de gestion des monnaies numériques pour les entreprises, vient de lever… 15 millions d’euros 💰.

Plusieurs investisseurs, comme le fonds Serena, ont participé au tour de table (en seed) de la start-up qui compte déjà une trentaine de salariés. La majorité d’entre eux se trouvent en France, le reste en Europe.

Lancée en mars 2022, Fipto a développé une plateforme “B2B” de paiement et de gestion de la trésorerie. “Les entreprises utilisent de plus en plus des monnaies numériques, que ce soit des euros, des cryptomonnaies ou des stablecoins”, explique Patrick Mollard, qui est le CEO de Fipto. “Nous voulons les accompagner dans la gestion de cet argent”.

Actuellement, Fipto n’a qu’une version Bêta de sa plateforme qui permet de gérer les paiements, les salaires, les factures en fiat et en cryptos... Fipto peut traiter une dizaine de cryptomonnaies comme le bitcoin, l’ether, le SOL (Solana), le MATIC (Polygon). “Nous allons en accepter plus dans les semaines qui viennent”, souligne Patrick Mollard, qui a été directeur de l'exploitation chez IbanFirst, l’un des leaders européens dans les paiements transfrontraliers.

La version live de Fipto sera disponible courant octobre. La conservation des actifs numériques est assurée par Fireblocks, qui est l’un des leaders du secteur.

Avec sa levée de fonds, Fipto, qui prélève des commissions sur chaque transaction, veut conquérir de nouveaux clients. Elle en a actuellement une dizaine, dont le Français Smartchain.

Elle veut également déployer son offre plus globalement en Europe et accélérer sur l’obtention de l’agrément de prestataire de services sur actifs numériques (PSAN) auprès de l’Autorité des marchés financiers (AMF) ; Fipto a déjà l’enregistrement PSAN.

L’intérêt de l’agrément est de pouvoir étoffer la palette des services aux entreprises et de “développer d’autres produits”, martèle Patrick Mollard. Pour l’instant, seul Société Générale-Forge a obtenu l’agrément PSAN.

Fipto n’est pas la seule start-up à miser sur les services de paiement et de gestion de la trésorerie en crypto. D’autres start-up comme Nilos ou Multis, qui ont levé chacune 6 millions et 7 millions de dollars en 2022, ont également des offres bien structurées.

Tout ce qui compte en Web3. Chaque semaine.
25€/mois
12.5€/mois
Offre disponible jusqu’au 30.04.2024. 30 jours d’essai gratuit.
S'abonner
Tout ce qui compte dans le web3.
Les meilleurs news et analyses cryptos. Chaque semaine. 100% indépendant.
S'abonner
Dans cet article
Prochain article
No items found.
Dans cette catégorie