Reading
EXCLUSIF. Swift avance sur un système de règlement blockchain

EXCLUSIF. Swift avance sur un système de règlement blockchain

EXCLUSIF. Swift avance sur un système de règlement blockchainEXCLUSIF. Swift avance sur un système de règlement blockchain

L'entreprise derrière le système de messagerie interbancaire a présenté à plusieurs banques un système permettant de régler des transactions sur blockchain.

Le développement de la blockchain remet en question l'existence d'un bon nombre d'acteurs de la finance traditionnelle comme Swift. Mais l'entreprise gérant le système de messagerie interbancaire utilisé par plus de 10.000 banques ne compte pas se laisser distancer.

Selon nos informations, elle travaille sur un système de règlement basé sur des smart contracts interopérables avec plusieurs blockchains dont Ethereum. Lorsque deux participants veulent réaliser une transaction, ils la notifient via le système de messagerie de Swift qui se charge alors de la confirmer pour ensuite déclencher le paiement sur blockchain des actifs tokenisés via un système de smart contracts.

"Ce système est clairement transitoire en attendant le développement de stablecoins réglementés ou d'une monnaie numérique de banque centrale comme actif de règlement. Il permet à Swift de mettre un pied concret dans l'univers blockchain en offrant une option de transition à ses clients", confie un responsable au sein d’une banque française.

Une démonstration du système a même eu lieu hier dans les locaux parisiens de Swift et a notamment réuni plusieurs banques françaises. Même si ce système reste pour le moment au stade expérimental, "les résultats sont très positifs et très prometteurs pour la suite", confie un banquier français.

"Le fait qu'un acteur comme Swift avance sur une architecture de règlement est un bon signal. Cela permet de mettre en place une collaboration entre les acteurs de la place, indispensable pour l'émergence d'un standard commun", confie un autre participant.

Jusqu'ici, les banques françaises ont mené des expérimentations dans leur coin. En ayant notamment annoncé lee listing de son stablecoin, le CoinVertible, sur Bitstamp, la filiale du groupe Société Générale SG-Forge est pour le moment la plus visible sur le sujet.

Mais comme nous le révélions il y a encore quelques mois, BNP Paribas serait "au moins aussi bien avancée" que son rival sur les questions de tokenisation. Par l'intermédiaire de CACIB, sa banque de financement et d'investissement, le Crédit Agricole a lancé So|Bond, plateforme qui doit permettre à ses clients de tokeniser des actifs sur blockchain.

Tout ce qui compte en Web3. Chaque semaine.
25€/mois
12.5€/mois
Offre disponible jusqu’au 30.04.2024. 30 jours d’essai gratuit.
S'abonner
Tout ce qui compte dans le web3.
Les meilleurs news et analyses cryptos. Chaque semaine. 100% indépendant.
S'abonner
Dans cet article
No items found.
Prochain article
No items found.
Dans cette catégorie