Reading
EXCLUSIF. Flowdesk est sur le point de boucler une série B

EXCLUSIF. Flowdesk est sur le point de boucler une série B

EXCLUSIF. Flowdesk est sur le point de boucler une série BEXCLUSIF. Flowdesk est sur le point de boucler une série B

Sous les radars depuis son lancement en 2020, le market maker français devrait lever autour de 40 millions d'euros sur une valorisation de plusieurs centaines de millions d’euros.

Tout n’est pas encore ficelé, mais Flowdesk pourrait bientôt sabler le champagne. Selon nos informations, le market maker français est dans la dernière ligne droite pour boucler une levée de fonds, en série B, de plusieurs dizaines de millions d’euros.

Le montant se situerait autour de 40 millions d’euros sur une valorisation de plusieurs centaines de millions d’euros. Sollicité, Flowdesk n’a pas souhaité faire de commentaires.

Cette série B, qui devrait se boucler dans les semaines qui viennent, intervient un peu plus d’un an après la série A au cours de laquelle la pépite tricolore avait déjà levé 30 millions d’euros sur une valorisation légèrement inférieure à 100 millions d’euros. “C’est l’une des entreprises européennes les plus en forme”, explique un investisseur.

Plusieurs fonds d’investissement comme Eurazeo et des business angels comme Nicolas Julia (Sorare) ou Pascal Gauthier (Ledger) avaient participé à la série A en 2022. Toujours selon nos informations, ce nouveau tour de table, auquel vont participer les actionnaires actuels, est mené par un grand fonds Web3 européen.

Créée en 2020, Flowdesk permet aux fonds et entreprises Web3 de trouver de la liquidité sur les marchés, c'est-à-dire d'acheter ou de vendre rapidement des quantités importantes de cryptomonnaies. Grâce à sa solution, qui connecte plus de 60 plateformes de trading, la start-up s'est rapidement fait un nom aux côté des leaders du secteur comme GSR ou Wintermute.

Parallèlement à cela, Flowdesk, qui dispose depuis 2021 d’un enregistrement comme prestataire de services sur actifs numériques (PSAN) délivré par l’Autorité des marchés financiers (AMF), a développé d’autres services comme la conservation d'actifs ou la gestion de trésorerie. 💰

L’entreprise, qui compte près de 100 salariés, ne compte pas se limiter au marché cryptos : elle prévoit également d’intégrer à terme le trading de tokens reconnus comme des titres financiers traditionnels (les fameuses “securities”), une requalification qui guette de nombreux projets crypto aux États-Unis et ailleurs dans le monde.

Sous les radars, Flowdesk, qui est présent en Europe, à Singapour et aux États-Unis, a connu une trajectoire assez impressionnante. Rien que sur les douze derniers mois, la société dirigée par Guilhem Chaumont a vu ses revenus multipliés par cinq ! Et elle compte bien se servir d’un potentiel argent frais pour continuer sur cette lancée.

Tout ce qui compte en Web3. Chaque semaine.
25€/mois
12.5€/mois
Offre disponible jusqu’au 30.04.2024. 30 jours d’essai gratuit.
S'abonner
Tout ce qui compte dans le web3.
Les meilleurs news et analyses cryptos. Chaque semaine. 100% indépendant.
S'abonner
Dans cet article
No items found.
Prochain article
No items found.
Dans cette catégorie