Reading
IO.net (IO) : Analyse d'un des meilleurs projets DePin ?

IO.net (IO) : Analyse d'un des meilleurs projets DePin ?

IO.net (IO) : Analyse d'un des meilleurs projets DePin ?IO.net (IO) : Analyse d'un des meilleurs projets DePin ?

Présentation, fonctionnement, opportunités, limites, etc. L'étude indépendante du projet IO.net et son token IO par notre équipe d'analystes.

Ce qu'il faut savoir 🐳

Io.net s’inscrit dans la narrative des infrastructures physiques décentralisées (DePIN) et s’appuie sur les réseaux existants.

Le token IO est basé sur la blockchain Solana, qui attire de nombreux projets DePIN grâce à ses faibles coûts et à son haut débit de transaction.

Le cloud computing décentralisé est moins coûteux que le cloud computing centralisé, mais il ne semble pas adapté à certaines tâches, notamment l’entraînement d'IA basées sur des Large Language Models (LLM).

Présentation générale 🧬

Io.net est un agrégateur de composants informatiques qui offre des services de cloud computing décentralisé.

N’importe qui, particulier ou professionnel, peut rejoindre le réseau IO pour mettre en location ou louer la puissance de calcul de matériel informatique. Cette puissance de calcul peut être utilisée pour des tâches variées, notamment le machine learning.

IO considère la puissance de calcul comme le “pétrole” numérique alimentant la révolution technologique actuelle et cherche à connecter au mieux l'offre et la demande de cette nouvelle ressource.

Le but d’IO est de concurrencer les fournisseurs de cloud computing centralisés tels qu’Amazon Web Services ou Microsoft Azure, en offrant des prix plus attractifs et une plus grande flexibilité dans ses offres.

IO s’inscrit dans le secteur des projets DePIN (decentralized physical infrastructure) et s’appuie sur d’autres projets du même secteur. En plus de son propre réseau de cartes graphiques et de processeurs, IO intègre également celui de Rendr et les capacités de stockage de Filecoin.

Les projets DePIN sont de plus en plus populaires car ils offrent des services au monde entier et ne sont pas en cycle fermé comme la plupart des projets cryptos.

La difficulté majeure des projets DePIN est de réussir à connecter l'offre et la demande. La stratégie utilisée par la quasi-totalité de ces projets est d'abord de mettre en place une offre conséquente grâce à des incitations payées dans leur propre token.

Financement 💰

Io.net a levé un total de 30 millions de dollars lors d’une levée de fonds annoncée en mars 2024 auprès de Hack VC, Multicoin Capital, Delphi Ventures, Animoca Brands, OKX Ventures et Solana Ventures.

Équipe et communauté 👾

L’équipe du projet est principalement basée à New York.

Ahmad Shadid, le fondateur et ancien CEO d’IO, a annoncé son départ le 9 juin. Il développe désormais Obot, un réseau d’agents autonomes qui s’appuie sur IO.

Tory Green, ancien directeur des opérations, est maintenant le nouveau CEO d’IO. Il est Partner dans le fonds de capital risque Tiller Partners depuis 2018.

Gaurav Sharma est le directeur technique d’IO. Il a travaillé auparavant en tant qu’ingénieur chez Binance et Agoda.

Le projet possède 540 000 followers sur twitter et 550 00 membres sur Discord.

Fonctionnement ⚙️

L’écosystème IO est composé des éléments suivants :

  • io.net : la société qui maintient le réseau IOG et construit des produits et services basés sur ce réseau.
  • Réseau IOG (Internet of GPU) : une infrastructure physique décentralisée composée de matériel informatique distribué géographiquement, fournissant un accès sans autorisation à des ressources informatiques à la demande.
  • IO Cloud : la plateforme permettant aux utilisateurs de virtualiser à la demande des clusters évolutifs et configurables du réseau IOG.

IO Cloud offre une grande variété et flexibilité, avec la possibilité de choisir les modèles des composants informatiques à louer, leur localisation, la latence entre eux, etc.

Limites 😨

L’entraînement d’IA basées sur des Large Language Models (LLM) semble avoir d’importantes limites sur des réseaux décentralisés, car ce type de tâche nécessite de très grandes quantités de cartes graphiques travaillant en parallèle avec une latence quasi inexistante.

Les IA des plus grandes entreprises du secteur sont entraînées dans des data centers spécialisés possédant une infrastructure très pointue en termes de connectique, refroidissement, etc. Ces conditions ne peuvent pas être répliquées au sein d’un réseau décentralisé.

Cela ne veut pas dire que les réseaux de cloud computing décentralisés sont inutiles dans le secteur de l’IA, puisqu’ils peuvent notamment être utilisés pour réaliser des inférences, c’est-à-dire utiliser des modèles d’IA déjà entraînés.

Le réseau a déjà subi une attaque par le passé.

Le token IO 🪙

IO est le token au cœur du projet et est basé sur la blockchain Solana.

Il en existe une quantité maximale fixée à 800 millions, avec actuellement 95 millions en circulation.

Les paiements pour utiliser les services d’Io.net peuvent être faits en fiat, USDC, ou tout autre jeton pris en charge par le réseau pour faciliter l’accès à tous les utilisateurs. Toutefois, ils sont ensuite convertis automatiquement en IO avec 2% de frais qui brûlent des tokens IO. Il est possible de payer directement en IO pour éviter ces frais.

Un total de 300 millions d’IO seront distribués aux fournisseurs de puissance de calcul et aux stakers d’IO toutes les heures pendant 20 ans.

Les récompenses suivent un modèle désinflationniste, commençant à 8 % la première année et diminuant de 1,02 % par mois (~12 % par an) jusqu'à ce qu’elles soient toutes distribuées.

Le token IO est réparti de la façon suivante :

  • 50% pour la communauté dont 5% dédiés à l’airdrop de lancement
  • 16% pour la recherche et le développement d’Io.net
  • 11,3% pour les contributeurs initiaux
  • 22,7% pour les investisseurs privés

Réglementation ⚖️

Comme la plupart des projets ayant réalisé des levées de fonds en tokens, Io.net s’expose au risque de requalification de titre financier non enregistré. En revanche, cela ne pose pas de problème dans le cadre de la réglementation européenne.

Roadmap 📝

IO compte améliorer son offre avec l’intégration de fonctionnalité sur l’anonymat de des données, l’amélioration du fonctionnement des clusters. De nouveaux modèles seront mis en place afin de permettre de nouveaux cas d’usages tels que le cloud gaming.

Concurrents ⚔️

Akash Network est un autre projet de cloud computing décentralisé plus ancien qu’IO, mais qui n’agrège pas d’autres réseaux.

Gensyn est un futur projet d’agrégation de projets DePIN de cloud computing décentralisé qui a levé un total de 50,6 millions de dollars notamment auprès d’a16z. Cependant, contrairement à IO, Gensyn souhaite se concentrer spécifiquement sur le machine learning.

Où peut-on acheter le token IO ? 🛒

Il est possible d’acheter le token IO sur Binance ou sur le DEX Meteora sur Solana.

L'avis de The Big Whale 🐳

IO s’inscrit dans un marché très concurrentiel du cloud computing décentralisé.

Il a l’avantage de se placer comme un agrégateur d’autres projets du même type grâce à ses partenariats.

Sa force est de se concentrer sur la distribution et l’optimisation de l’offre de cloud computing.

La hausse de la demande générale de puissance de calcul dans les années est quasi certaine, toutefois il n’est pas sûr que le cloud computing décentralisé puisse rivaliser avec les data centers centralisés sur toutes les tâches.

Tout ce qui compte dans le Web3. Chaque semaine.
25€/mois
30 jours d’essai gratuit.
S'abonner
Tout ce qui compte dans le web3.
Les meilleurs news et analyses cryptos. Chaque semaine. 100% indépendant.
S'abonner
Dans cet article
No items found.
Dans cet article
No items found.
Prochain article
No items found.
Dans cette catégorie
No items found.