Reading
Market making : Flowdesk lève 50 millions de dollars en série B

Market making : Flowdesk lève 50 millions de dollars en série B

Market making : Flowdesk lève 50 millions de dollars en série BMarket making : Flowdesk lève 50 millions de dollars en série B

Porté par une année exceptionnelle, le market maker français, qui a triplé son chiffre d’affaires en 2023, vient de boucler une levée de fonds de 50 millions de dollars auprès de plusieurs investisseurs comme Cathay Innovation, Eurazeo et Ripple.

Son CEO, Guilhem Chaumont, peut avoir le sourire. Alors que 2023 a été une année particulièrement compliquée pour beaucoup d'acteurs crypto, Flowdesk a plus que surnagé. Sur les douze derniers mois, le market maker français crypto a triplé son chiffre d'affaires. "Nous avons fait une année exceptionnelle", se félicite-t-il. Une année couronnée par une nouvelle levée de fonds (série B) de 50 millions de dollars.

Comme nous l'avions révélé en juillet dernier, Flowdesk, qui avait déjà levé 30 millions de dollars en 2022 (série A), travaille sur cette opération depuis des mois. Celle-ci a été menée par le fonds Cathay Innovation. Plusieurs autres investisseurs comme les fonds Cathay Ledger, Eurazeo et Speedinvest ont également participé, tout comme la société américaine Ripple.

Selon nos informations, Flowdesk est désormais valorisée plus de 300 millions de dollars. Vu le contexte porteur et l'intérêt de certains investisseurs, la société envisagerait d'étendre sa série B. Sollicité, Flowdesk n'a pas souhaité faire de commentaires sur ce point.

Créée en 2020, Flowdesk est un market maker et un prestataire de services sur actifs numériques. Son rôle est de faciliter la gestion des liquidités sur les marchés. Sauf qu'au lieu de le faire pour le compte de ses clients, Flowdesk leur fournit juste l'infrastructure et les laisse gérer eux-mêmes leurs opérations. "Nous avons créé le principe du Market Making as a Service (MMaaS), et c'est ce qui nous permet d'être moins cher que la concurrence", explique Guilhem Chaumont.

Grâce à sa solution, la start-up basée à Paris s'est rapidement fait un nom aux côtés des leaders du market making crypto "traditionnel" comme GSR ou Wintermute.

Parallèlement à cela, Flowdesk, qui dispose depuis 2021 d'un enregistrement comme prestataire de services sur actifs numériques (PSAN) délivré par l'Autorité des marchés financiers (AMF), a développé d'autres services comme la conservation d'actifs, la gestion de trésorerie et même le trading de tokens.

Avec cet argent frais, Flowdesk ambitionne d'étoffer sa gamme de produits et services dans le market making et les échanges OTC (de gré à gré), recruter de nouveaux profils et se développer en Asie et aux États-Unis avec l'ouverture de nouveaux bureaux. La société dispose déjà d'un bureau à Paris, Singapour et New York.

Tout ce qui compte en Web3. Chaque semaine.
25€/mois
12.5€/mois
Offre disponible jusqu’au 30.04.2024. 30 jours d’essai gratuit.
S'abonner
Tout ce qui compte dans le web3.
Les meilleurs news et analyses cryptos. Chaque semaine. 100% indépendant.
S'abonner
Dans cet article
No items found.
Prochain article
No items found.
Dans cette catégorie