Reading
NFTs : un investissement devenu patrimonial

NFTs : un investissement devenu patrimonial

NFTs : un investissement devenu patrimonialNFTs : un investissement devenu patrimonial

Recherchés par certains investisseurs pour leur dimension très spéculative, les NFTs sont aussi devenus pour d’autres des actifs de plus long terme, à l’image de l’art ou de l’immobilier.

Mais depuis quelques mois, une autre tendance, déjà en germe, semble se confirmer sur les marchés avec des investisseurs de plus en plus tournés vers le moyen-long terme. Ces investisseurs, qui ont en commun avec les “spéculateurs” de s’intéresser aux cryptos, ne veulent pas forcément trouver la bonne opération et réaliser un coup en quelques heures ou quelques jours.

La plupart de ces néo-investisseurs sont évidemment des amateurs d’art et de l’univers crypto, mais ce sont surtout “des particuliers qui cherchent à placer leur argent avec un horizon plus lointain”, explique Laurent Issaurat, responsable des services d'Art banking de Société Générale. “Nous commençons à voir ce genre de profils”, confirme le responsable d’une autre banque française, qui pourtant n'est pas réputée pour être pro-crypto.

Si le nombre de ces investisseurs est difficile à évaluer - sans doute quelques milliers en France, leur poids ne va cesser de grandir à mesure que le marché va mûrir. “Le marché est très jeune, donc beaucoup de nouveaux artistes très prometteurs vont se lancer et émerger, mais il va aussi y avoir de plus en plus d’artistes bien établis qui seront recherchés parce que leur cote sera stable et donc sécurisante pour les collectionneurs”, explique un collectionneur français de NFTs.

D’après les chiffres 2022 de Hiscox, un assureur spécialisé dans l'art, plus d’un quart des acheteurs d’art (27 %) se disent enclins à investir dans les NFTs, sans donner de niveau d'investissement. Le chiffre donne en tout cas une idée de la dynamique potentielle, surtout en cas de reprise des marchés qui sont plutôt atones depuis quelques mois.

La patrimonialisation des NFTs devrait toutefois prendre encore un peu de temps, car les investissements dans l’art ou l’immobilier se font sur plusieurs années, voire plusieurs décennies, alors que ceux dans les NTs restent encore court-termes avec des moyennes de seulement quelques semaines. “La durée de détention des collectionneurs de NFTs est aujourd’hui encore plus de 100 fois inférieure à celle des collectionneurs d’œuvres traditionnelles”, souligne Laurent Issaurat.

Tout ce qui compte en Web3. Chaque semaine.
25€/mois
12.5€/mois
Offre disponible jusqu’au 30.04.2024. 30 jours d’essai gratuit.
S'abonner
Tout ce qui compte dans le web3.
Les meilleurs news et analyses cryptos. Chaque semaine. 100% indépendant.
S'abonner
Dans cet article
No items found.
Prochain article
Dans cette catégorie