Reading
EigenLayer : comprendre la nouvelle vague d'opportunités sur Ethereum

EigenLayer : comprendre la nouvelle vague d'opportunités sur Ethereum

EigenLayer : comprendre la nouvelle vague d'opportunités sur EthereumEigenLayer : comprendre la nouvelle vague d'opportunités sur Ethereum

Cette nouvelle manière de concevoir la sécurité sur Ethereum prend de l’ampleur, notamment via son principal promoteur EigenLayer. Décryptage de ses enjeux.

En septembre 2022, Ethereum a remplacé son consensus basé sur la preuve de travail (PoW = Proof of Work) par la preuve d'enjeu (PoS = Proof of Stake), un système dans lequel les validateurs doivent immobiliser leurs ethers (ETH) au sein du réseau pour participer à la validation des transactions en échange d'une récompense annuelle, actuellement autour de 4,5% en moyenne.

Mi-avril, la mise à jour "Shapella" a complété ce changement de consensus en permettant aux investisseurs de retirer leur mise, ce qui était impossible jusqu'alors.

"Le bon déroulement technique des opérations a permis à Ethereum de gagner en crédibilité auprès du monde financier traditionnel qui voit de plus en plus dans le staking une opportunité d'investissement intéressante", explique Laszlo Szabo, fondateur et PDG de Kiln, start-up française offrant des services pour les institutionnels et les particuliers autour du staking.

Résultat ? En un peu plus de 7 mois, le nombre d'ethers mis en séquestre au sein du réseau a augmenté de plus de 60 % pour presque atteindre la barre des 30 millions d'unités (sur 120 millions en circulation).

Un succès qui s'explique en partie grâce au développement du liquid staking, soit le fait de disposer d'une représentation liquide de son investissement via un token fourni par des protocoles comme Lido, Rocket Pool ou encore Diva Staking (lire notre article sur le sujet).

Et certains projets veulent profiter de cette manne de tokens pour faire basculer la sécurité des blockchains de l'écosystème Ethereum dans une autre dimension grâce au restaking.

👉 EigenLayer, projet phare du restaking

C'est ce que propose EigenLayer qui a publié son livre blanc en février 2023 et bouclé une Série A de 50 millions de dollars le mois suivant menée par Blockchain Capital. Le projet suscite une grande attente dans l'écosystème.

Lancé sur le mainnet d'Ethereum cet été, ce protocole a déjà réussi à attirer plus d'un milliard de dollars d'actifs selon les données agrégées par DefiLlama. Et ce, même si pour le moment, l'infrastructure est encore en phase d'élaboration. Le projet est né en 2021 sous l'impulsion de Sreeram Kannan, un ancien professeur assistant à l'Université de l'État de Washington où il travaillait notamment sur la question des blockchains.

Alors pourquoi un tel engouement ?

"Ce que propose EigenLayer pourrait changer la manière de concevoir la sécurité sur Ethereum et des blockchains en général", explique Barnabé Monnot, chercheur à la Fondation Ethereum, la principale structure qui soutient le développement du protocole. "La réputation de l'équipe parle pour elle, elle est identifiée depuis longtemps par la communauté", note ce spécialiste qui travaille directement sur ce sujet.

"Le restaking permet, à partir des fonds stakés dans Ethereum, de sécuriser d'autres réseaux qui en auraient besoin", explique Laszlo Szabo, PDG de Kiln, start-up française qui offre des services touchant au staking pour les institutionnels. "Ainsi, des utilisateurs qui auraient immobilisé des ethers (ETH) pourraient également participer à valider les transactions sur des dizaines d'autres blockchains qui n'auraient pas l'ambition de le faire elles-mêmes", poursuit-il.

Pour vous aider à comprendre, EigenLayer doit être décrit comme une place de marché réunissant les stakers, les opérateurs de nœuds et les équipes de développeurs.

Son potentiel va au-delà de la sécurisation d'autres blockchains : EigenLayer pourrait également participer à la sécurisation d'autres projets d'infrastructure, des dApps ainsi que des layers 2.

Il serait alors théoriquement plus facile d'innover puisque l'équipe d'un projet n'aurait pas à s'occuper de toute la partie sécurité pour se lancer. Un changement de paradigme qui est exploré depuis plusieurs années par l'écosystème Cosmos (via son token ATOM) qui peut servir à sécuriser d'autres blockchains.

"Mais à la différence de Cosmos et de son hub, EigenLayer introduit le concept de place de marché de la sécurité, ce qui n'est pas exactement la même chose", précise Laszlo Szabo.

EigenLayer ne compte pas s'arrêter en si bon chemin : le projet prévoit également de lancer Eigen DA (une blockchain spécialisée dans la disponibilité des données), fonctionnant sur la même narrative que les blockchains modulaires, comme Celestia. Ces dernières proposent uniquement de stocker les données d'autres blockchains qui n'auraient alors qu'à gérer l'exécution des transactions, ce qui permet une meilleure scalabilité et une baisse des frais de transaction.

👉 Les poids lourds du secteur se mettent en place

Pour le moment, les investisseurs ont déjà la possibilité de staker leurs ETH ou leurs tokens de liquid staking chez EigenLayer (une limite globale a été fixée à 600.000 ETH pour cette phase d'expérimentation et il faut respecter des fenêtres pour les dépôts, dont la prochaine s'étend du 29 janvier au 2 février). En revanche, il n'est pour le moment pas possible de toucher des rendements associés mais plutôt des "points Eigenlayer" dont les détenteurs espèrent qu'ils donneront accès à un airdrop dans les mois qui viennent.

En attendant, les poids lourds du staking comme Lido s'organisent pour faciliter l'accès à EigenLayer à leurs utilisateurs, ce qui permettrait de rendre plus accessible le restaking pour les non-initiés, insiste Barnabé Monnot : "Nous avons remarqué que de nombreux utilisateurs stakant leurs ethers n'utilisaient pas leur jeton de liquid staking à cause de la complexité que peut représenter l'optimisation du capital. EigenLayer pourrait simplifier cette procédure".

Ainsi, les utilisateurs de Lido Finance, le plus grand protocole de liquid staking, pourraient être directement connectés aux services de restaking d'EigenLayer. À moyen terme, on pourrait voir émerger des jetons liquides de liquid staking intégrant automatiquement les récompenses issues d'EigenLayer. Dans le cas de Lido, le token obtenu serait le "LrstETH" (liquid restaking stake ether).

EigenLayer offre également la possibilité pour les solo stakers, c'est-à-dire opérant des nœuds eux-mêmes, de remettre en stake les 32 ethers immobilisés au sein du réseau via un système de smart contracts fourni par EigenLayer.

"Nous prévoyons de proposer les services fournis par EigenLayer à nos clients qui le désireraient. C'est assez révolutionnaire et tous les spécialistes l'ont identifié comme une innovation majeure", se réjouit Laszlo Szabo.

👉 Un risque pour la sécurité d'Ethereum ?

Dans un billet de blog, la figure emblématique d'Ethereum, Vitalik Buterin, a tout de même averti des dangers à la fois en sécurité et économiques pour Ethereum de pratiques comme le restaking.

La première serait évidemment le risque en chaîne de slashing (une pénalité si le validateur ne fait pas bien son travail, ndlr). "En cas de problème sur l'un des réseaux, cela pourrait avoir des répercussions en cascade sur tous les réseaux qu'il participe à sécuriser et sur Ethereum en premier lieu", avertit Laszlo Szabo.

Le deuxième risque serait celui de la centralisation de la sécurité d'Ethereum via Eigenlayer, un reproche également fait à Lido Finance. "En cas d'action malveillante, tout Ethereum ne serait pas menacé directement mais les pertes économiques ainsi que la réputation du réseau pourraient en pâtir", analyse Barnabé Monnot.

Tout l'écosystème qui se créerait via la sécurité d'EigenLayer pourrait être directement menacé. Mais Laszlo Szabo se veut rassurant : "Je ne doute pas qu'il y aura des barrières mises en place à l'utilisation d'EigenLayer par la communauté pour limiter ces risques systématiques pour Ethereum".

Tout ce qui compte en Web3. Chaque semaine.
25€/mois
12.5€/mois
Offre disponible jusqu’au 30.04.2024. 30 jours d’essai gratuit.
S'abonner
Tout ce qui compte dans le web3.
Les meilleurs news et analyses cryptos. Chaque semaine. 100% indépendant.
S'abonner
Dans cet article
No items found.
Prochain article
No items found.
Dans cette catégorie