The Merge : ce qu'en disent les "concurrents"
Publié le
Published on
20/9/2022

The Merge : ce qu'en disent les "concurrents"

Pour certains protocoles comme Avalanche, le fait qu'Ethereum devienne beaucoup plus performant d'un point de vue énergétique ne devrait pas trop les pénaliser.

Envie de lire la suite ?

Seuls les abonnés ont accès à cet article !
Inscris-toi pour accéder au meilleur contenu, avoir des infos exclusives et rejoindre la communauté des baleines. 🐳

Réservé à nos abonnés

­“Plus rapides”, “plus efficaces”… Beaucoup de protocoles se prétendent “meilleurs” qu’Ethereum. Si cet argument a du sens sur le plan énergétique, il pourrait assez vite disparaître à la faveur du Merge.

“C’est vrai qu’il sera désormais difficile d’évoquer le coût énergétique d’Ethereum pour se différencier”, témoigne Hadrien Zerah, managing director de Nomadic Labs, un studio de développement très impliqué dans le développement du protocole d'origine française Tezos, qui travaille depuis sa création avec le Proof-of-Stake. “On perd un avantage concurrentiel", poursuit-il.

Maintenant, les équipes qui œuvrent au développement de Tezos  ont pour objectif de capitaliser sur d’autres caractéristiques. “Le Merge nous a conduit à accélérer notre feuille de route, nous présenterons bientôt un nouveau type d’optimistic rollups, sans permission, qui permettra à n’importe quel projet de développer sa propre solution de scalabilité (développement à l'échelle, ndlr) adaptée à son usage”, annonce-t-il.

Ainsi, Ubisoft (qui travaille actuellement sur Tezos) ou n’importe quelle autre entreprise pourra développer leur rollup. Cette avancée devrait être disponible début 2023. “Cela devrait nous permettre de reprendre un avantage technologique”, espère Hadrien Zerah. “On ne peut pas rester avec la même proposition de valeur si on veut gagner des parts de marché”, assure-t-il.

Chez Avalanche, on préfère souligner que le Merge ne change absolument rien au niveau des capacités de traitement. “Il  n’y a pas plus de transactions par seconde, pas d’amélioration concrète, c’est juste un passage à une source plus verte”, tempère Nicolas Lemaître, manager général chez Ava Labs, la structure principale derrière le développement d’Avalanche. “Je pense toutefois que le Merge devrait favoriser la décentralisation à plus long terme, car il sera plus facile pour un particulier de gérer son propre nœud", concède-t-il.

Avalanche compte s’appuyer sur ses forces : “Décentralisation, sécurité, finalité dans la seconde et des blockchains paramétrables de A à Z”, avance Nicolas Lemaître. “Mais le passage au Proof-of-Stake d’Ethereum est une bonne nouvelle pour l’écosystème, ça va dans la bonne direction”, conclut-il.

Envie de rejoindre la révolution Web3 ?

Le meilleur de l'info crypto, NFT, DeFi en 15 minutes chaque semaine grâce aux deux newsletters (mercredi et jeudi) des journalistes spécialisés Grégory Raymond et Raphaël Bloch.