Ethereum : pourquoi le "Merge" est important
Publié le
Published on
20/9/2022

Ethereum : pourquoi le "Merge" est important

La deuxième plus importante blockchain de la planète s’apprête à changer son algorithme de consensus pour consommer moins d'énergie. On vous explique tout de cet événement majeur.

Envie de lire la suite ?

Seuls les abonnés ont accès à cet article !
Inscris-toi pour accéder au meilleur contenu, avoir des infos exclusives et rejoindre la communauté des baleines. 🐳

Réservé à nos abonnés

Comment y échapper ?

Depuis quelques jours, tout le monde ou presque ne parle que de ça. Le “Merge” (fusion, en français), qui doit permettre à la blockchain Ethereum de changer d’algorithme de consensus, est sur toutes les lèvres. Et pas que dans l’écosystème crypto. Même les autres médias comme "Le Monde” en ont fait de longs articles !

Mais pourquoi tant d’attention ?

Parce que cette mise à jour d’Ethereum n’est pas une petite étape. À l’échelle de la courte histoire de la crypto, c’est peut-être même l’un des plus gros événements, et ce, pour plusieurs raisons :

1/ Parce qu’Ethereum est la deuxième blockchain la plus importante de la planète.

Pour vous donner une idée, sa “capitalisation", c’est-à-dire la valeur cumulée de tous les ethers en circulation - sa cryptomonnaie native - se situe aux alentours des 200 milliards de dollars. Même s’il est difficile de comparer Ethereum à une entreprise “classique”, cela signifie que la blockchain pèse plus que des groupes comme Total ou Nike 😮 !

2/ Parce qu’Ethereum est l’une des blockchain les plus utilisées.

Ethereum, qui a été créée en 2015, est avant tout connue pour deux choses : les non fongible tokens (NFT) et la finance décentralisée qu’on appelle aussi “DeFi” (decentralized finance).

Les NFT sont ces jetons numériques uniques qui ont connu un gros succès notamment dans l’art. La finance décentralisée est, quant à elle, cette finance sans intermédiaire (et donc sans banque) qui s’est fortement développée ces 12 derniers mois.

Si Bitcoin est davantage un système de paiement qui fonctionne de pair-à-pair, Ethereum est quant à lui une sorte d'ordinateur mondial sur lequel on peut développer des services qui fonctionnent sans autorité centrale.

3/ Parce que la mise à jour d’Ethereum doit lui permettre de consommer moins d’énergie.

Et quand on dit “moins d’énergie”, c’est vraiment beaucoup moins d’énergie ! Selon les projections de ses équipes, Ethereum devrait être plus de 99% moins gourmand qu’avant. Comment ? En débranchant les mineurs qui utilisaient leurs ordinateurs surpuissants pour valider les transactions. Remplacés par qui ? Des validateurs qui n'ont besoin que d'une machine baucoup moins puissante. On vous explique tout ça dans l’édition Premium.

4/ Parce qu’un échec de la mise à jour d’Ethereum pourrait fortement pénaliser le secteur.

L’avenir des marchés cryptos n’est pas lié à celui d’Ethereum. Mais son poids est devenu tel qu’un échec enverrait un signal particulièrement négatif. Surtout en cette période de baisse des marchés.

Envie de rejoindre la révolution Web3 ?

Le meilleur de l'info crypto, NFT, DeFi en 15 minutes chaque semaine grâce aux deux newsletters (mercredi et jeudi) des journalistes spécialisés Grégory Raymond et Raphaël Bloch.