Tout comprendre au Bitcoin en cinq questions
Publié le
Published on
20/9/2022

Tout comprendre au Bitcoin en cinq questions

Créé officiellement le 3 janvier 2009, le bitcoin est à la fois la première et la plus importante des cryptomonnaies.

Cette édition premium est réservée aux abonnés payants. Pour y accéder, abonnez-vous, rejoignez-nous 🐳

Envie de lire la suite ?

Seuls les abonnés ont accès à cet article !
Inscris-toi pour accéder au meilleur contenu, avoir des infos exclusives et rejoindre la communauté des baleines. 🐳

Réservé à nos abonnés

Vous avez déjà entendu parler du Bitcoin, mais vous ne savez pas exactement d’où il vient, comment il fonctionne, pourquoi il progresse tant ? The Big Whale répond à vos questions essentielles.

D’où vient le Bitcoin ?

L’incroyable histoire du bitcoin a commencé le 31 octobre 2008. Ce jour-là, un mystérieux internaute dénommé "Satoshi Nakamoto" met en ligne un document de neuf pages présentant un système théorique de cash numérique fonctionnant en pair-à-pair baptisé : “Bitcoin”. La date n’a rien d’un hasard. Même si on sait depuis que Bitcoin était en germe depuis déjà des années (l’idée d’une monnaie numérique remonte à la fin des années 1980), Satoshi publie son “white paper” (livre blanc) quelques semaines après la faillite de la banque américaine Lehman Brothers et le renflouement de nombreuses institutions financières par les États du monde entier.

Le 3 janvier 2009, le premier "bloc" de la blockchain Bitcoin est créé sur le réseau (on parle de "Genesis Bloc"), et une première transaction a lieu entre l’adresse de Satoshi Nakamoto et celle du développeur américain Hal Finney, décédé en 2014, qu’une grande partie de la communauté soupçonne d’être… Satoshi Nakamoto lui-même. Pendant plusieurs années, le Bitcoin va faire sa vie dans son coin, le plus souvent perçu comme une expérience technologique au sein des communautés de développeurs et de militants cypherpunk, qui portent haut la protection de la vie privée sur Internet et dont la jeune cryptomonnaie est l’émanation monétaire.

Comment fonctionne-t-il ?

Le bitcoin est une "cryptomonnaie" décentralisée, qui repose sur le protocole créé par Satoshi Nakamoto. Il ne dépend d’aucun État, banque centrale ou entreprise, qui pourraient contrôler son émission et sa valeur. Ce programme informatique, qui émet automatiquement des bitcoins, est l'ADN de la cryptomonnaie. Il définit notamment le nombre de bitcoins qui seront émis au fil des ans, soit 21 millions d'unités sur le réseau d'ici à 2140. Aujourd'hui, un peu plus de 19 millions de bitcoins ont déjà été créés et son émission diminue avec le temps. Son système est sécurisé par les mineurs et peut être amélioré par les développeurs du monde entier. À une réserve près : pour qu'un changement intervienne, il faut le consensus de la communauté. En cela, Bitcoin est une construction très démocratique.

Qui sont les mineurs ?

Les "mineurs" sont ceux qui font fonctionner le réseau Bitcoin en validant les transactions. Cette validation est réalisée grâce à des ordinateurs spéciaux connectés en réseau. Les mineurs utilisent la puissance de calcul de ces machines pour vérifier et valider les opérations en bitcoins. En échange de cette activité de validation, ils reçoivent eux-mêmes une rémunération en bitcoins (les frais de transactions des usagers et la création monétaire générée par le protocole).

Au départ réservé aux particuliers, le "minage", devenu très lucratif avec la hausse exponentielle de la valeur du bitcoin, a été pris d'assaut par les entreprises. Avant que la Chine ne décide en 2021 de limiter drastiquement cette activité - officiellement pour des raisons environnementales (et plus probablement pour garder un contrôle strict sur les flux monétaires de ses citoyens), le pays était l’écrasant leader du secteur (jusqu’à 65% de part de marché). Depuis, ce sont les Etats-Unis qui ont en partie pris le leadership sur ce sujet (43%).

Comment acheter et vendre des bitcoins ?

A mesure que le prix du bitcoin ne cesse de monter, les points d'achat et de vente de bitcoins ne font que se multiplier. Actuellement, le moyen le plus simple d'acheter de la cryptomonnaie est de le faire sur les plateformes comme Coinhouse, StackingSat, Coinbase ou Binance. D’autres acteurs plus traditionnels ont aussi commencé à en proposer plus récemment. C’est notamment le cas du géant du paiement PayPal ou des fintech comme Lydia ou Revolut.

Qui sont les utilisateurs du Bitcoin ?

Les utilisateurs du Bitcoin se divisent en deux grandes catégories. À un bout de la chaîne, il y a les particuliers. Dans certains pays comme la France, où le système bancaire est développé, les détenteurs de bitcoin le font surtout dans une logique d’investissement. Dans d’autres parties du monde, notamment où il y a une forte inflation et où le système bancaire est peu développé, les détenteurs de cryptos le font pour se protéger de la dépréciation de leur monnaie locale et accéder à des services financiers…

À l'autre bout de la chaîne des utilisateurs, il y a les acteurs financiers, comme les banques, les opérateurs boursiers, les fonds d'investissement et plus récemment les entreprises. En 2021, plusieurs géants comme Tesla ont annoncé détenir des bitcoins dans leur trésorerie. Le constructeur auto dispose de plus de 1 milliard de dollars de bitcoin dans ses comptes. Dernier phénomène en date, l’intérêt croissant des États pour cet actif que l’on surnomme "l’or numérique" en raison de sa rareté et de sa valeur désormais universellement reconnue. En 2021, le Salvador est devenu le premier pays du monde à faire de la plus grosse cryptomonnaie de la planète une monnaie légale. D’autres pays, surtout en Amérique latine, envisagent de faire de même.

Envie de rejoindre la révolution Web3 ?

Le meilleur de l'info crypto, NFT, DeFi en 15 minutes chaque semaine grâce aux deux newsletters (mercredi et jeudi) des journalistes spécialisés Grégory Raymond et Raphaël Bloch.