Reading
Coinbase : Paris dans la short list pour le siège européen

Coinbase : Paris dans la short list pour le siège européen

Coinbase : Paris dans la short list pour le siège européenCoinbase : Paris dans la short list pour le siège européen

La capitale française, où sont déjà présents Binance et Cryptocom, pourrait bientôt accueillir un autre géant étranger.

Le groupe de Brian Armstrong a commencé à travailler avec des sociétés de communication pour voir comment s’implanter à Paris et deployer sa stratégie marketing. Des responsables de la société, qui a déposé auprès de l’Autorité des marchés financiers (AMF) son dossier pour devenir prestataire sur actifs numériques, ont également eu rendez-vous ces derniers mois au ministère des Finances.

Interrogée, la société créée en 2012 a expliqué ne pas avoir l'intention d'ouvrir un bureau à Paris "dans l'immédiat". Mais toujours selon nos informations, le dossier avance. "Paris présente pas mal d'avantages", souligne un proche de la société.

Coinbase voit Paris d'un bon oeil pour plusieurs raisons : l’écosystème français et son dynamisme, le discours pro-Web3 des autorités, et surtout la présence de ses principaux concurrents. “Ils se disent que les autres géants du secteur ne sont pas à Paris pour rien”, confirme une avocate.

Binance et Cryptocom ont annoncé l’année dernière leur volonté de faire de Paris leur siège européen. Le géant d’origine chinoise dispose déjà de bureaux avec plus de 100 personnes. De son côté, le géant singapourien Cryptocom a annoncé fin 2022 son intention d'investir 150 millions d'euros dans la capitale française.

L'Europe est devenue progressivement un terrain de conquête pour les géants étrangers avec les va-et-vient politiques chinois sur les cryptos et le manque de visibilité de la régulation américaine.

Tout ce qui compte en Web3. Chaque semaine.
25€/mois
12.5€/mois
Offre disponible jusqu’au 30.04.2024. 30 jours d’essai gratuit.
S'abonner